• C'est chez moi...

    Moi qui habite à quelques kilomètres de Nice, j'ai, depuis vendredi matin, quand j'ai appris ce qui s'est passé, le cœur bien gros. Je n'ai pas les mots pour exprimer ma profonde tristesse mêlée à cette colère qui monte jour après jour...

    Cette promenade des anglais où je voulais me rendre ce soir du 14 juillet pour aller voir ce feu d'artifice avec mes enfants et mon mari... Cet endroit que je connais depuis que je suis née... où je suis passée tous les matins avec un tel bonheur pour me rendre à la Fac. Ce lieu magique, un des plus beau du monde, où je me suis assise si souvent pour contempler la mer. Oui, c'est chez moi. 

    J'ai mal... Et toutes ces familles déchirées à jamais... C'est trop dur... ça dépasse l'entendement... Et pourtant la vie doit continuer, faut pas leur donner raison... je sais, mais...

    « MAJ : Leçons de conjugaison CM2ENT pour la classe »

  • Commentaires

    1
    ffb
    Dimanche 17 Juillet 2016 à 22:47

    Je comprends ta profonde tristesse et je la partage. Habitant Paris, nous avons eu aussi cette difficulté à assimiler ce qu’il se passait. Heureusement qu’on ne s’habitue jamais mais on espère toujours ne plus avoir à revivre de telles horreurs. On se demande vraiment jusqu’où peut aller la barbarie des hommes.

    Ce poème de Verlaine parle mieux que toutes les phrases pour exprimer notre désarroi.

    Bon courage et même si la vie continue, notre cœur garde trop de cicatrices.

    Il pleure dans mon cœur

    Paul Verlaine

    Il pleure dans mon cœur
    Comme il pleut sur la ville ;
    Quelle est cette langueur
    Qui pénètre mon cœur ?

    Ô bruit doux de la pluie
    Par terre et sur les toits !
    Pour un cœur qui s’ennuie,
    Ô le chant de la pluie !

    Il pleure sans raison
    Dans ce cœur qui s’écoeure.
    Quoi ! nulle trahison ?…
    Ce deuil est sans raison.

    C’est bien la pire peine
    De ne savoir pourquoi
    Sans amour et sans haine
    Mon cœur a tant de peine !

    Paul Verlaine

     

     

    2
    nathisatoin
    Lundi 18 Juillet 2016 à 07:37

    Que dire ? Les mots ne suffisent pas à eux seuls pour dire la douleur le chagrin la colère......... ! Courage ! cry

    3
    Lundi 18 Juillet 2016 à 16:25

    Tu sais ce que j'en pense... Il m'est tellement difficile de comprendre pourquoi certaines personnes ne rêvent pas d'un monde en paix... 

    4
    Lundi 18 Juillet 2016 à 17:03

    Je te souhaite plein de courage, Sobelle.

    Et j'espère vraiment que de tels actes ne se reproduiront plus.

    Grosses bises...

    5
    Lundi 18 Juillet 2016 à 21:02

    Merci les filles pour vos mots... frown

    6
    Mardi 19 Juillet 2016 à 23:58

    Il n'y a pas de mot pour qualifier ça. Je t'envoie tout mon soutien et toutes mes pensées vont vers ceux qui ont été touchés. frown

    7
    Mercredi 20 Juillet 2016 à 00:38

    Dans ces cas là les mots me manquent, mais on pense bien à vous, et je pense bien à toi. Bisous Sobelle ! smile

    8
    Mercredi 20 Juillet 2016 à 10:12

    ♥♥♥

    9
    Mercredi 20 Juillet 2016 à 12:00

    Merciiiii beaucoup...frown

    10
    Mercredi 20 Juillet 2016 à 12:17
    11
    nathaliebonjean
    Vendredi 22 Juillet 2016 à 13:39

    Oui tout ceci est atroce... Dans une heure je serai à l'enterrement du petit fils d'une collègue qui s'est fait écrasé ce jeudi 14 juillet...

    Je trouve cela tellement difficile, si cruelle et si barbare...

    12
    Vendredi 22 Juillet 2016 à 16:25

    des pensées pour toi et les tiens et beaucoup d'amitié aussi.

    c'est peut être comme ça qu'on pourra dépasser ça...

    13
    Sylvie38
    Vendredi 22 Juillet 2016 à 22:42

    Paris, Nice puis Munich, quelles villes seront les prochaines ? Combien de vies brisées ? 

    On ne peut qu'être touché par toutes ces horreurs...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :