• Le temps de poésie en cycle 3

    Pour rebondir sur l'article de Ayleen de la tanière de Kyban, je vais pour présenter ma façon de concevoir ce temps de poésie dans ma classe.

    On est (presque) tous d'accord pour penser que faire réciter 25 fois la même poésie au même moment, c'est plus que ennuyeux.

    Alors voici comment je procède :

    1) La fréquence : une fois par mois.

    2)Les poèmes proposés : du coup, je leur propose plusieurs (entre 5 et 8) poèmes à copier au choix. Jusqu'à présent j'utilisais l'excellent travail de Cenicienta et son recueil de poèmes. Je les projette au vidéo-projecteur, je les lis, on en discute, on en rigole, on les commente, on les explique.

    Vous trouverez ici, mon nouveau recueil de poèmes, qui peut être utilisé de manière plus autonome... 

    3) La copie : Ensuite chacun fait son choix et je distribue la feuille demandé à chaque enfant. Ils la recopient sur leur cahier de poésie : le titre centré en rouge, les majuscules en cursive en rouge aussi et le nom de l'auteur en rouge décalé vers la droite du cahier. Attention, quelque soit le niveau de classe, certains élèves ne savent pas qu'il faut aller à la ligne au même endroit que le poème d'origine, n'oubliez pas de leur re-préciser !

    4) La correction : Quand ils ont fini de l'écrire, ils s'inscrivent au tableau. Pas de queue au bureau ! Jamais ! (Et je fais ça d'ailleurs pour toutes les matières.) Je les appelle ensuite dans l'ordre d'inscription afin de les corriger. 

    5) L'illustration : Après avoir corrigé les cahiers ou pendant qu'ils attendent leur tour, ils commencent leur dessin d'illustration. J'ai prévu (si on n'a pas d'Ipad) des photocopies de modèle de dessins correspondant au thème. Ils peuvent (ou pas) s'en inspirer. Le dessin est TOUJOURS d'abord fait au crayon à papier. Ensuite les traits dessinés sont repassés au feutre et le coloriage s'effectue au crayon de couleur. 

    6) la récitation (ou la déclamation) : selon la longueur du poème choisi, ils l'apprennent en une fois pour la semaine qui suit ou en 2 fois pour les 2 semaines qui suivent. Ils la disent TOUS le même jour au même moment. C'est le président et le sous-président de la classe qui gèrent cela. Ils interrogent et notent sur mon cahier de maîtresse l'appréciation qu'ils leur donnent en accord avec le reste de la classe et moi-même. On a établi des critères précis : On parle de vitesse, d'articulation, d'intonation, d'intensité... C'est en fonction de tout cela, quelque soit le poème choisi qu'ils sont évalués...Quand le président trouve un dessin bien fait, il demande à son auteur s'il est d'accord pour qu'il soit montré à toute la classe. Il est alors souvent applaudi. J'adore ce moment ! 

    Conclusion : J'ai mis de nombreuses années avant de trouver cette organisation... depuis je n'en démords plus, c'est un moment de classe collectif extra ! Voilà pourquoi cette technique n'est pas ennuyeuse car d'abord ils n'ont pas tous le même poème et ensuite ils sont très investis pour donner leur avis. Je laisse bien évidemment la possibilité à ceux qui n'auraient pas pu l'apprendre (avec mot des parents à l'appui * je le précise bien en réunion de rentrée) de la réciter le lendemain ou le surlendemain...


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique